Pour réaliser Héraclès, son nouvel exosquelette capable de se déplacer avec 100 kg de charge, RB3D souhaite lever trois millions d’euros. Convaincue, la Direction générale de l’armement (DGA) finance les recherches à hauteur de 1,8 million d’euros. Après la réalisation de l’exosquelette Hercule en 2011, l’entreprise auxerroise RB3D envisage aujourd’hui de lever trois millions d’euros pour gonfler ses fonds propres et mettre au point un nouvel exosquelette baptisé Héraclès. Armature robotisée dans laquelle l’opérateur vient se glisser en quelques secondes, l’exosquelette Héraclès, qui fait suite à un premier prototype baptisé Hercule, doit permettre à chacun de soulever et de déplacer une charge de 100 Kg avec souplesse et facilité…